Skip to content

Le rachat de startup, et ses conséquences pour les entrepreneurs

Julia Lopez, Content & Community Manager WILCO

octobre 18, 2022

Partager cet article !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Un grand nombre de startups Tech sont rachetées par de grandes entreprises et ces rachats soulèvent la même question : quelles sont les conséquences pour les startups rachetées ? 

 

Alexander Gushchin, ingénieur de formation, a créé en 2013 MesDépanneurs.fr, initialement son projet de fin d’étude. Une plateforme de commandes des interventions de dépannage d’urgence auprès des artisans de confiance. 

La startup connaît un développement assez rapide, grâce à deux levées de fonds en 2017, au bout de 3 ans.  

La Maif avait développé avec eux beaucoup de synergies, en prenant part notamment au capital de la startup.

 

Un tandem qui leur plaît.

Pourquoi ne pas s’étendre désormais à l’international ? 

Alexander prend alors contact avec Engie, et lors de la réunion, il se rend compte que le Grand Groupe a lancé un service concurrent au sien depuis 3 mois, mais que des collaborations potentielles sont possibles. 

 

Coup dur pour l’entrepreneur. 

Sauf que le lendemain, Engie rappelle et veut racheter : une chose qui n’était pas prévue du tout, mais que l’équipe de MesDépanneurs.fr accepte. 

 

“Pour tout entrepreneur, une des grosses craintes est d’avoir un Grand Groupe qui crée le même service concurrent”

 

Une situation qui s’inverse pour les Grands Groupes, qui ont du mal à créer des innovations de rupture, qui ne sont pas forcément dans leur cœur de business. 

Les grands groupes sont calibrés pour assurer les dividendes a la fin de l’année, ce qu’ils font d’ailleurs très bien. 

 

Quand Engie a lancé sa solution concurrente, le déploiement réussirait assez vite grâce à leur force de frappe  : pour gagner en rapidité, ils ont décider de se tourner vers Alexander.

 Racheter MesDépanneurs.fr était en effet  la solution la plus simple et efficace

 

Mais alors pourquoi avoir fait le choix de vendre ? 

 

Garantir d’abord leur stabilité, et le passage à grande échelle

Par contre, passer d’une gestion de 500 k € à 5M€, c’est plus du tout les mêmes compétences demandées. 

Alexander Gushchin en a fait l’expérience, et nous a livré quelques conseils. 

 

Si on est un Grand Groupe, il faut se demander pourquoi on fait le rachat

 

Coup de communication ? 

Service supplémentaire pour des clients existants ? 

Croissance externe ? 

 

C’est important de définir cet objectif ! 

On prend conscience que l’on n’agit pas de la même manière selon nos enjeux. 

Quand on rachète une startup, il y a deux solutions ; on lui laisse son indépendance, ou alors on l’absorbe complètement. 

 

Le pire qui peut se produire, c’est de perdre les avantages de la startup sans obtenir les avantages d’un grand groupe.

 

Aujourd’hui, MesDépanneurs.fr continue de grossir avec des effectifs qui sont passés de 30 a 100 ! 

 

C’est à la mode de travailler avec les startups, une tendance sur laquelle les Grands Groupes surfent : les partenariats se concrétisent donc plus facilement, avec un pipeline bien rempli.

 

Attention : Une fois rachetée, ce n’est plus une startup, mais un Grand Groupe. 

Une situation à double tranchant : ça apporte de la stabilité certes, mais le coup de communication “je travaille avec une startup” n’est plus possible. 

 

La balance entre avantages et inconvénients est donc à faire avant chaque décision. 

 

Décision qu’Alexander ne regrette pas du tout ! 

 

ZOOM sur nos dernières news !

Les apports du programme COMET pour la startup Tulip
Comment réussir un salon pro ? Retour sur le coaching des startups du CES
Les Alumni1 de WILCO prennent la parole : Liberkeys
Le Corporate Venture Capital, un levier de réussite dans la collaboration entre Grands Groupes et Startups
Comment mieux communiquer avec vos investisseurs ?