Comment as-tu rencontré WILCO ?
Au départ, c’est la startup ALTAROAD qui m’a connecté à WILCO. En découvrant ce réseau, j’ai d’ailleurs réalisé que plusieurs projets que j’ai accompagnés sont passés par WILCO.

Qu’est-ce que qui t’a poussé à devenir business developer ?
Ma collaboration avec WILCO ne se résume pas au business development. Ce que j’aime, c’est aider des start-up dans le positionnement de leur offre en relation avec les enjeux de leurs marchés, de leurs domaines d’activités stratégiques. Il s’agit ici de bien identifier la valeur perçue pour positionner l’offre idéalement dans le système de valeur par rapport aux solutions existantes même si on est en disruption. La finalité est de faire signer les premiers clients. Une des start-up Wilco avec qui j’ai collaboré a ainsi pu vendre une offre en TRL 4/5 donc au stade d’un prototype en cours de finalisation.

Qu’est-ce qui t’attire dans la collaboration avec les startups ?

  • Pouvoir transmettre mon expérience en pilotage de projets de mise sur le marché d’innovations.
  • J’aime voir les entrepreneurs grandir plus vite et sécuriser leur parcours pour diminuer leur taux d’échec.
  • Ma méthode les rassure et leur permet de devenir plus confiant devant leur clientèle.

Qu’apportes-tu concrètement aux startups accélérées ?
J’accompagne des start-up plutôt à fort contenu technologique depuis une bonne dizaine d’années en tant que mentor, en financement d’expérimentations et validation du couple produit/marché, en valorisation des innovations.

Concrètement, je les aide à accélérer les « go to market » à plusieurs niveaux :

  • définir efficacement leur positionnement sur leur marché.
  • bien construire leur argumentation.
  • bien identifier leurs domaines d’activités stratégiques.
  • augmenter leur taux de closing.

Quelle est selon toi la valeur ajoutée de WILCO ?

L’accompagnement de WILCO aide des entrepreneurs à les sortir en répondant à 2 enjeux clés :

  • Le Financement : avec des prêts personnels à taux zéro sans garantie.
  • Le commercial avec un focus spécial élevé dédié au développement des ventes. Et donc la possibilité  de transmettre notre expertise aux entrepreneurs pour les amener  à vendre à la hauteur de la réponse à leurs enjeux et créer de la récurrence dans leurs ventes.

Quelle est la plus grande difficulté pour devenir meilleur dans la vente ?

  • Les entrepreneurs sont parfois trop investis dans la technique. Or le client a besoin d’une réponse concrète à ses enjeux, peu importe le niveau technique.
  • La tendance à négliger le parcours client !

Enfin, peux-tu nous expliquer comment entretenir son réseau avec succès ?

  • Comme un jardin, on l’arrose ! Il faut sortir régulièrement pour continuer de rencontrer et rester connecté à son écosystème.
  • Aimer les gens et être altruiste !!!
  • Fédérer et fidéliser une communauté autour de son projet.